COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Jhonattan Vegas remporte l’Omnium canadien RBC

24/07/2016



OAKVILLE, ON – Jhonattan Vegas a signé sa deuxième victoire sur le PGA TOUR en enlevant dimanche l’Omnium canadien RBC 2016 au Glen Abbey Golf Club d’Oakville, en Ontario. Le Vénézuélien a réussi neuf oiselets pour signer une dernière carte de 64, moins 8, et remporter la 107e édition du championnat national ouvert masculin du Canada.

Le golfeur de 31 ans avait entrepris la journée à moins 4, à cinq coups de la tête, sur l’historique parcours conçu par Jack Nicklaus. Après avoir enchaîné cinq oiselets du 2e au 6e trou, Vegas s’est retrouvé à égalité en 2e place. Continuant sur sa lancée, il a réussi quatre oiselets au retour, dont trois de suite du 16e au 18e trou pour porter son total à moins 12, ce qui allait finalement lui assurer la victoire.

« Il faut parfois avoir un peu de chance pour être couronné champion sur le PGA TOUR, a déclaré le vainqueur. La semaine dernière, je menais par six coups après deux rondes et j’ai perdu par trois coups. Aujourd’hui, j’accusais un retard de cinq coups et je l’ai emporté par un coup. C’est un sport imprévisible. Il faut simplement serrer les dents et jouer chaque coup comme s’il n’y avait pas de lendemain. »

Vegas a connu des hauts et des bas ces trois dernières années. En 2013, il a subi une opération à une épaule et a raté près de 10 mois.

« Le plus important, c’est de croire en soi, d’être persuadé que l’on peut rivaliser avec l’élite mondiale. C’est ce qui fait la différence. Si je considère ma situation actuelle à celle où je me trouvais il y a un an, j’ai à l’évidence fait des progrès. »

Vegas participera à la compétition olympique de golf quand ce sport fera un retour au programme, à Rio de Janeiro, après une absence de 112 ans. Le Vénézuélien a dédié sa victoire à sa famille d’abord, mais aussi à son pays d’origine, soulignant le soutien inconditionnel de ses compatriotes même s’ils vivent actuellement des moments difficiles.

Le triomphe de Vegas ne saurait faire oublier la performance de Jared du Toit, de Kimberley en Colombie-Britannique, qui avait commencé la ronde finale ex æquo au 2e rang avec l’Américain Dustin Johnson, champion de l’Omnium des États-Unis 2016 et no 2 mondial. Âgé de 21 ans, du Toit, membre de la formation nationale amateur d’Équipe Canada, s’est fait d’innombrables amis en tentant de devenir le premier Canadien à remporter le championnat national de son pays depuis Pat Fletcher en 1954.

« Incroyable. L’ambiance était tout simplement incroyable », de dire du Toit qui participait pour la première fois à l’Omnium canadien RBC. « À chaque tertre, à chaque vert, on m’applaudissait et on criait “Go, Canada”. Je suis sur un nuage. »

du Toit a rendu une carte de 71, moins 1, pour terminer à moins 9 et partager la 9e place avec trois autres golfeurs. Cet étudiant qui entreprendra à l’automne sa 4e année à l’Université Arizona State, où il est membre des Sun Devils, a mérité la Médaille Gary Cowan remis au meilleur amateur. Il a précisé qu’il n’aurait jamais pensé se retrouver dans cette situation il y a quelques jours.

« Honnêtement, je n’avais pas d’attentes véritables au début de la semaine. Je souhaitais seulement jouer assez bien pour éviter le couperet, peut-être… C’est une grande sensation que de finir dans le top 10.»

Adam Hadwin, d’Abbotsford en Colombie-Britannique, a inscrit un 71 pour terminer le tournoi à moins 2 et revendiquer le Trophée Rivermead à titre de meilleur professionnel canadien du tournoi.

En 2017, l’Omnium canadien RBC sera disputé pour la 29e fois à Glen Abbey, un record.